Le restaurant

--aucun--

QUI SOMMES-NOUS ?

Hicham, médecin de profession, vient du Pays des Cèdres, le Liban, et vit depuis 33 ans en France. Son enfance a été bercée par les odeurs, les couleurs et les saveurs de la cuisine Libanaise de sa maman. : aubergine grillée, pistaches, anis étoilé, sumac, pignons de pin... sans oublier toutes ces gourmandises sucrées, mais pas trop, connues dans le monde entier qu’on aime offrir (maamoul, baklawa...). La générosité, le nombre de plats très différents lors d’un repas, le plaisir de partager et de recevoir sont les caractéristiques de la cuisine libanaise, qui met en valeur les légumes, la viande et les épices, délicatement parfumées. Ici, pas de cuisine fortement pimentée, tout est dans l’art de l’assemblage des produits locaux et frais, la délicatesse des arômes, c’est ce qui fait la typicité de la cuisine libanaise, bien différente du Maghreb.

Cette cuisine du Moyen Orient qui va du Liban à la Grèce (les Phéniciens étaient les premiers habitants du Liban à avoir développé le commerce entre l’Orient, l’Occident et l’Afrique), se retrouve dans les multiples plats parfois très élaborés qui demandent du temps et un savoir-faire. 

La réalisation de tous ces plats est faite avec des produits frais : falafel, taboulé, houmous, chiche taouk, kafta, kébé… sont une invitation au voyage et à la découverte.

Hicham et son épouse Mado se sont lancés un grand défi : une reconversion professionnelle pour le couple et la découverte de la cuisine libanaise, à la région qui a accueilli Hicham. Ils souhaitent partager leur culture et leur générosité avec les plaisirs de la table qu’offrent les multiples spécialités libanaises, en ouvrant un restaurant de qualité dans sa région d’adoption.
Ce nouveau lieu est en train de devenir un incontournable des bonnes tables de la région, c’est un lieu classieux et chaleureux, où il est fait honneur aux plats typiques du Liban avec une qualité et une bonne humeur partagée.
N’oubliez pas de découvrir aussi les différents vins du Liban que les communautés religieuses ont développés au fil des siècles.

 

 

 

Hicham en compagnie de Pierre Troisgros

 

 

 

 

 

EN CUISINE

Le chef, El Masri Zakarya, a commencé son apprentissage à l’âge de 14 ans, puis après un passage dans plusieurs restaurants étoilés, il a développé son savoir-faire et enrichi ses techniques. Il a notamment travaillé avec le grand chef Baadarani Zouhair qui l’a emmené avec lui en Arabie Saoudite pour travailler dans des hôtels cinq étoiles comme le Four Seasons.
Il fut également le chef personnel du général Amer Ben Zafer Al Qahtani, président de la Direction Générale de la sécurité alimentaire au royaume saoudien.
Elève de Sam Jabarouti, chef canadien exécutif , iI a été responsable de la chaine alimentaire du complexe hôtelier Palaggio et des restaurants à Jeddah (complexe uniquement réservé aux étrangers) en Arabie Saoudite.
 

Fort de son succès (les Roannais ayant répondu rapidement et en nombre toujours grandissant), un deuxième chef, Mohamed Rajab, va venir en renfort au sein du restaurant LAYALI.
Avec un parcours similaire à celui de El Masri Zakarya, et avec une expérience de plus de 18 ans dans les plus grands restaurants d'Arabie Saoudite, ces deux chefs sauront vous faire découvrir les saveurs du Liban, afin que vous retrouviez un bout du monde dans votre assiette.

 

 

LA CUISINE LIBANAISE

La majorité des repas se présentent sous forme de mezzé (assortiment d'hors d'oeuvre) posés sur la table. Mais la cuisine libanaise ne se résume pas aux mezzes.
Au menu, houmous, caviar d'aubergines, kebbe, fattouche, chanklish, taboulé avec plus de persil que de semoule, boulettes de viande et de nombreux autres plats à manger avec des pitas, le pain libanais, poulet au riz, poisson grillé, charwarma au boeuf ou au poulet, chik taouk (poulet mariné au citron)...
Des plats souvent agrémentés de pignons de pin et d'amandes grillées, un délice ! Les desserts, succulents, sont à base de sirop et de miel. Ce sont les fameux baklavas !
Le matin, la journée commence avec un café à la turc, puis le petit-déjeuner est un festin, entre manouché ( galettes au thym ou au fromage ) et knefe... Sahen ( bon appétit ).
Et pour accompagner chaque repas, il y a l'arak bien sûr ! Cet alcool de raisin au goût anisé est une institution. Enfin, les vins libanais sont réputés, les vignes se trouvent dans la plaine de la Bekaa. Les caves de Château Kefraya et Château Ksara sont les plus réputés. Keskon ( à votre santé ) !

 

 

 

 

 

 

 

title: 
1 AN DÉJÀ